Jupiler Pro league en streaming sans devoir payer

Tchéquie - Belgique : ce n’est pas un tchèque en blanc vers la première place

Cette actualité vous est proposée par Webfoot.be
Tchéquie Belgique match nul
Tchéquie - Belgique : la Tchéquie première du Groupe E

Tchéquie - Belgique : les joueurs tchèques passe devant les diables

Samedi 27 mars. Les Diables rouges, forts d’une victoire contre le Pays de Galles s’envolent confiants vers Prague pour réitérer l’affirmation de leur suprématie sur les autres nations européennes. Mais les Tchèques ont manifestement décidé de ne pas laisser notre équipe nationale vivre un long fleuve tranquille dans cette campagne de qualification pour la Coupe du Monde.

Difficile pour Martinez de construire une équipe lorsqu’il faut faire face aux blessés – Eden Hazard, entre autres – mais aussi aux absents pour cause de mesures sanitaires dans leur pays d’adoption (Thomas Meunier et Thorgan Hazard, toujours entre autres). Pourtant, les Diables rouges partaient confiants en Tchéquie pour battre une équipe moins bien classée qu’eux (et pour cause puisqu’ils sont toujours premiers au classement de la FIFA).

10 minutes de grâce puis l’enfer des Diables rouges

Les choses commencent plutôt bien pour les Diables rouges qui malmènent les Tchèques, Dries Mertens s’offrant même le luxe d’un tir cadré dès la neuvième minute. Mais il faut croire que le petit joueur de Naples a titillé l’orgueil tchèque. Le match a alors basculé et si les Diables tirent leur nom du fait qu’ils font le plus souvent vivre un enfer à leurs adversaires, c’est eux qui, cette fois, ont goûté à la peur de la défaite.

Thibault Courtois doit déployer tous ses talents pour repousser les assauts tchèques et notamment une frappe de Jankto qu’il repoussera avec le talent, comptant ensuite sur la chance avec une balle s’écrasant heureusement sur le poteau à la seizième minute. Notons au passage que le cadre des buts aura été de la partie ce samedi soir puisque c’est ce même poteau qui, en fin de match, repoussera un tir pourtant magistral de Kevin De Bruyne

Un premier but encaissé et évitable

S’il est toujours facile de critiquer après coup et que l’on est toujours plus à l’aide derrière son clavier que sur le terrain, on soulignera tout de même le mauvais placement de la Belgique à l’origine du premier but tchèque. Lukas Provod n’en demandait pas temps au moment de recevoir le ballon, ayant tout le temps d’ajuster son tir et d’envoyer le ballon au fond des filets belges.

Martinez doit prendre des décisions. D’autant que Dries Mertens fait une très mauvaise chute, se blessant à l’épaule et que Nacer Chadli, indispensable à la Coupe d’Europe qui commencera bientôt, montre les premiers signes de fatigue. Il est donc temps de lancer les changements…

Thomas Foket et Leandro Trossard apportent du sang frais à l’équipe

Martinez n’a pas le choix et doit miser sur la jeunesse. Il aura bien fait. En effet, il convient de souligne l’excellence de jeu de Leandro Trossard et de Thomas Foket qui arriveront enfin à déstabiliser des Tchèques ayant sans doute des difficultés à croire qu’ils mènent devant l’équipe nationale belge. Les deux joueurs auront montré qu’on peut leur faire entièrement confiance et que les situations tendues – comme celle vécue en Tchéquie – ne les déstabilisent pas plus que les vieux routards de l’équipe.

Romelu Lukaku pour un 59ème but et un poste de défenseur

Les Belges peinent à trouver la faille. Il faudra une passe décisive de Jan Vertonghen et un placement millimétré de Kevin De Bruyne pour que Romelu Lukaku puisse nous faire du… Romelu Lukaku. Après un double crochet qui a dû faire avoir un tour de rein au défenseur tchèque, le joueur de l’Inter Milan frappera la balle, devenue impossible à saisir par le gardien de but.

Mais c’est dans une position inhabituelle que l’on soulignera l’excellence du joueur belge. Romelu Lukaku sentant le jusqu’auboutisme de l’équipe tchèque, il n’hésitera pas à se placer au cœur de la défense belge lors de phases arrêtées. Bonne pioche puisque, par trois fois, il repoussera le ballon, non sans haranguer ses partenaires, manifestement bien en difficultés par rapport à la hargne de Tchèques.

Thibault Courtois remercie sa transversale et Toby Alderweireld

Il est aussi indispensable de souligner que Thibault Courtois a été particulièrement excellent lors de cette rencontre durant laquelle sa défense n’a manifestement pas excellé comme elle peut le faire d’habitude. Certes, en fin de match, il remerciera sans doute sa transversale qui repoussa un tir tchèque ainsi que Toby Alderweireld qui dégagera in extremis une tête se dirigeant avec précision vers le but belge.

Les deux équipes sont donc en tête du groupe E. Lors de leur prochain match, contre la Biélorussie, les Diables devront réaffirmer leur volonté d’être premier de leur groupe et donc qualifiés d’office tandis que les Tchèques partent affronter le Pays de Galles pour un match dont il est bien difficile de définir qui en sera le vainqueur.

Prenez votre agenda et renforcez votre connexion Internet

Une chose est certaine : en 2021, il va falloir prendre son agenda pour y noter la kyrielle de matchs passionnants à suivre tout au long de l’année (et on ne vous parle pas seulement des Diables rouges). Votre chance ? Pouvoir regarder tous les matchs qui vous intéressent directement sur votre écran d’ordinateur, avec une ‘simple’ connexion Internet (découvrez ici comment visionner gratuitement et en direct les matchs qui vous passionnent, et ce, avec une simple connexion Internet).

Thèmes :diablesrouges, coupedumonde2022, tchequie