Jupiler Pro league en streaming sans devoir payer

Romelu Lukaku

InterInter Milan équipe première

Fiche profil

Romelu Lukaku ou le football comme ADN

Certains joueurs en imposent par leur stature. Romelu Lukaku fait partie de ceux-ci. Lorsqu’il monte sur un terrain, ses adversaires savent que le défi sera de taille, au propre comme au figuré. Meilleur buteur dans de nombreux championnats, il est la terreur des défenses qui se sont opposées à lui. Et s’il a le football dans le sang, les cinq clubs avec lesquels il a partagé son talent sont autant d’étapes dans une carrière déjà vieille de plus de onze ans.

Le petit Romelu Lukaku vit la balle au pied

C’est à Anvers, en 1993 (le 13 mai pour ceux qui aiment la précision) que Romelu Lukaku voit le jour. Ses parents sont Congolais et son papa, Roger, quitte le pays pour venir jouer au football à un niveau professionnel, passant successivement à Boom, Seraing, Ekeren puis, après une brève incursion dans le championnat turc, il terminera sa carrière à Malines puis Ostende. Il y offrira très souvent de beaux résultats à ses coéquipiers. On aime ainsi à croire que le succès dans le football est génétique chez les Lukaku. D’autant que si l’on parle ici de Romelu, son frère, Jordan, n’est pas en reste, joue à Anvers, mais a également intégré l’équipe nationale. Du coup, quand on dit que Romelu a grandi une balle au pied, c’est d’autant plus vrai qu’il ne devait pas aller bien loin pour se trouver des acolytes de jeu de talent.

Pour l’anecdote, Roger Lukaku, le papa de Romelu n’a pas tout à fait quitté le monde du football puisqu’il a créé, au Congo, le club de l’Association sportive Rojulu, contraction des prénoms de ses fils et de leur nom de famille. Le club, situé à Kintambo, est depuis 2013 dans l’élite footballistique congolaise.

Les premiers dribbles professionnels de Lukaku se font à Anderlecht

Si, en 2004, il intègre l’équipe des jeunes du Lierse, il ne lui faudra ‘que’ deux ans et pas moins de 130 buts pour que les sélectionneurs du RSC Anderlecht s’intéressent à ce phénomène du ballon rond. Et s’il rejoint le club bruxellois, ce n’est pas sans son frère, Jordan. Il renouvelle ainsi l’exploit : en 87 matchs, il ne marquera pas moins de 127 buts. Rien ne semble pouvoir arrêter ce colosse d’un mètre nonante.

Les dirigeants anderlechtois ne s’y trompent d’ailleurs pas puisqu’ils n’attendent pas qu’il ait 17 ans pour lui faire jouer son premier match pro. Il a plus précisément 16 ans et 11 jours quand il monte sur le terrain contre un certain Standard de Liège. Seule sa scolarité l’empêchera d’intégrer de façon définitive l’équipe première. Il décidera, un peu plus tard, d’arrêter ses études en informatique pour se consacrer pleinement au football.

16 ans, une Ligue des Champions et Espoir sportif belge

S’il marque son premier but dès 2009, contre Zulte Waregem, il marquera l’histoire du football international en intégrant l’équipe qui fera face à l’Olympique Lyonnais en Ligue des Champions. La suite de sa carrière au sein d’Anderlecht n’est alors qu’une répétition de succès. Mais si nous ne devions garder que quelques faits marquants, nous parlerions sans doute de ses deux buts face à l’Ajax Amsterdam, toujours en 2019. Personne ne s’étonnera alors de sa victoire lors du gala du sport belge au titre d’espoir sportif belge.

Une carrure de joueur de football international

Les réussites sur le terrain anderlechtois se multiplient. Et il ne faut pas longtemps pour que des clubs comme Chelsea, Tottenham ou même le Real de Madrid s’intéressent au jeune prodige du ballon rond belge. Les sommes évoquées sont faramineuses puisque certains montants atteignent alors 20 millions d’euros. Pas de doute, le jeune Lukako ne continuera pas longtemps sa carrière professionnelle au sein d’une équipe belge. Mais c’est sans compter avec le père de Romelo Lukaku, Roger, qui n’entend pas voir son fils arrêter les études avant d’avoir obtenu à tout le moins un CESS. Il restera donc à Anderlecht jusqu’à la fin de la saison 2010-2011 afin de passer ses examens de fin d’études secondaires.

José Murinho – qui s’intéressait alors au jeune joueur de football belge – en restera coi. Il finira par dire que les parents Lukaku sont particulièrement intelligents et que dans un monde où l’on croit que tout peut s’acheter, il ne peut que louer les mérites d’un père qui veut que son fils ait un minimum de bagage scolaire avant de s’envoler pour d’autres pays.

Chelsea : cinq années entre prêts et désillusions

D’âpres négociations permettent de trouver un accord avec Chelsea qu’a rejoint le fameux José Murinho. Mais lors de la première saison jouée à Londres, Romelu Lukaku brille par une certaine inefficacité. En effet, titularisé pour une douzaine de matchs dans différentes compétitions de football, il ne marque pas le moindre but. Il n’en faut pas plus à l’entraîneur pour le prêter au club West Bromwich Albion. Curieusement, le joueur belge s’y distingue et permet à l’équipe de vivre la meilleure saison depuis des lustres. Lukaku inscrira même un triplé contre Manchester United. Pas de doute, le bonhomme ne manque pas de motivation. D’ailleurs, Murinho le rappelle sur les bancs de Chelsea, mais c’est sans doute là le problème : en compétition interne avec Fernando Torres, Demba Ba ou Samuel Eto-ro, Romelu passe plus de temps à regarder les autres jouer qu’à exprimer réellement tout son talent.

Everton : la machine à buts relancée

L’histoire semble vouloir recommencer. Chelsea décide, une nouvelle fois, de prêter Romelu Lukaku, mais cette fois à Everton. Bonne pioche. Le joueur belge laisse exploser tout son talent. À tel point qu’à la fin de la saison, il décide de quitter Chelsea pour donner le meilleur de lui-même au sein du club d’Everton. Là, équipe dirigeante et entraîneur entendent lui donner toutes ses chances et ils ne le regretteront pas. Romelu Lukaku devient rapidement le meilleur buteur de toute l’histoire du club. Il continue ainsi à engranger les records comme ceux du plus jeune buteur dépassant un tableau de chasse de 80 buts en premier league. De quoi susciter encore et toujours l’intérêt des autres clubs.

Un ratio matchs/buts impressionnant à Manchester United

En 2017, Romelu Lukaku succombe aux sirènes de Manchester United. Difficile, en effet, de ne pas vouloir devenir un des Red Devils quand on est passionné par le football de haut niveau. Et là encore, le joueur belge se distingue par des statistiques qui feraient frémir n’importe quel attaquant : vingt-sept buts en cinquante et un matchs. L’occasion aussi pour lui d’atteindre avec Manchester United la deuxième place du championnat et de disputer la finale de la Coupe d’Angleterre. C’est à Manchester United également que Romelu Lukaku est pointé du doigt comme l’homme de tous les doublés. Une réputation qui lui vient du fait que, lors de sa seconde saison avec les Red Devils, il sera l’auteur d’un doublé durant trois matchs consécutifs, un inédit dans l’histoire du football anglais.

Sous le soleil de l’Inter Milan

D’aucuns diront que Romelu Lukaku n’est pas un joueur de football très stable. En effet, malgré un contrat de cinq ans qui le liait à Manchester United, le joueur belge ne peut refuser la proposition qui lui est faite par l’Inter Milan. En août 2019, il signe donc un contrat de cinq ans avec l’équipe transalpine. Il n’attendra pas longtemps pour recommencer à multiplier les records dont nous n’en soulignerons qu’un : marquer sept buts en six matchs de Ligue Europa, Romelu Lukaku devenant de la sorte le meilleur buteur belge dans cette compétition.

Et pour les Diables Rouges ?

Il serait facile de résumer ce paragraphe sur le passage de Romelu Lukaku au sein des Diables Rouges, au final l’équipe à laquelle il sera le plus fidèle. En effet, c’est, là aussi, à 16 ans qu’il commence ses exploits et multiplie les buts. Et ce n’est pas seulement une vue de l’esprit puisque le bonhomme a déjà mis le ballon au fond des filets plus de cinquante-cinq fois. Et l’histoire ne demande qu’à se poursuivre…

Le palmarès de Romelu Lukaku

La liste des titres obtenus est longue. Ainsi, Romelu LUkaku a été :

  • Champion de Belgique en 2010 avec le RSC Anderlecht.
  • Vice-champion d’Angleterre en 2018 avec Manchester United. Il sera, la même année, finaliste de la Coupe d’Angleterre.
  • Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 2017 toujours sous le maillot de Manchester United.
  • En 2020, il est vice-champion d’Italie et finaliste de la Ligue Europa avec l’Inter Milan.
  • Il porte fièrement la médaille de bronze de la Coupe du Monde 2018.

Romelu Lukaku a également obtenu de nombreuses distinctions :

  • Meilleur buteur de tous les temps sous la vareuse des Diables Rouges.
  • Espoir belge 2009.
  • Meilleur buteur du championnat de Belgique 2010.
  • Espoir masculin de la Communauté française 2010.
  • Soulier d’ébène 2011.
  • Meilleur buteur de la Ligue Europa 2015.
  • Meilleur buteur pour Everton en Coupe d’Europe.
  • Joueur du mois en Premier League en 2017.
  • Meilleur joueur de la Ligue Europa en 2020.
  • Meilleur buteur UEFA en 2020.
  • Meilleur Belge à l’étranger en 2020.

Vous souhaitez compléter ou modifier cette fiche d’information sur Romelu Lukaku ? Rien de plus simple : devenez membre Webfoot.

Il est également possible de voir les matchs disputés par Romelu Lukaku en streaming. Vous êtes à quelques clics de suivre les exploits de votre équipe de football préférée.

Rôle au sein de l'équipe Joueur
Position Attaquant
Âge 29 ans
Taille 190 cm
Poids 93 kg
Nationalité Belgique
Lieu de naissance Antwerpen

Statistiques

Match(s) joué(s) 26
Entrée 10
Sortie 5
But 8
Penalty 0
Carton jaune 1
Double carton jaune 0
Carton rouge 0

Dernières actualités

Les diables terminent sur le meilleur résultat comptable 9 points sur
22/06/2021

Finlande - Belgique : une patience payante, mais stressante

Les diables terminent sur le meilleur résultat comptable ; 9 points sur 9

Les diables terminent sur le meilleur résultat comptable ; 9 points sur 9

diablesrouges, euro2020, finlande, romelulukaku

Euro 2020 Danemark 1-2 Belgique
18/06/2021

Danemark-Belgique : petite virée en enfer pour les Diables

Euro 2020 Deux mi-temps deux visages ; le trio de stars De Bruyne-Hazard-Witsel a parlé

Euro 2020 Deux mi-temps deux visages ; le trio de stars De Bruyne-Hazard-Witsel a parlé

diablesrouges, danemark, euro2020

test ici
Site de Pari belge Dépôt Streaming
Unibet 10€ La Liga en streaming
bwin 10€ Jupiler Pro League en streaming
betFIRST 10€ Calcio en streaming