Jupiler Pro league en streaming sans devoir payer

Belgique - Portugal : Ronaldo au vestiaire, l’Italie en point de mire

Cette actualité vous est proposée par Webfoot.be
Belgique - Portugal : Ronaldo au vestiaire, l’Italie en point de mire
Belgique - Portugal : Ronaldo au vestiaire, l’Italie en point de mire

Il y a parfois des matchs dont on ressort avec ce sentiment étrange de bonheur après une victoire, mais aussi d’une sensation de trop peu. Et le match contre le Portugal fait partie de ceux-ci. Mais ce serait aussi dommage de bouder son plaisir et de ne pas se réjouir de voir nos Diables rejoindre les quarts de finale de l’Euro 2020.

Une finale avant l’heure ?

C’était le match à ne pas manquer – et nous parlons ici des spectateurs désireux de voir du beau football – puisque nombre de chroniqueurs présentaient la confrontation entre le Portugal, tenant du titre, et les Diables Rouges, premier au classement FIFA. Malgré cela, à la fin du match, on retiendra le pragmatisme des Belges qui n’auront sans doute pas dévoilé tout leur talent, mais qui auront marqué. N’est-ce pas cela que l’on retiendra au final ? Toujours est-il que nous avions espéré plus de buts…

Une première occasion portugaise

Mais, répétons-le, pas question ici de trop bouder notre plaisir. La première mi-temps est somme toute assez équilibrée comme le montrent les statistiques en termes de possession de balle. Ce sont d’ailleurs les Portugais qui ont une première occasion devant le but de Thibaut Courtois. Et c’est ce même Thibaut Courtois qui repoussera de manière magistrale le coup franc donné par Cristiano Ronaldo, un de ces coups francs dont il a le secret.

Un tir cadré, un but

En fin de première mi-temps, alors que Thibaut Courtois se permettait de dribler ‘monsieur’ Ronaldo – un geste qui restera dans les annales du football – c’est Thomas Meunier qui offrira un ballon en or à Thorgan Hazard qui, d’une frappe puissante, verra son tir flottant aller écraser les filets portugais. Seul tir cadré du match pour les Belges, ce qui nous permet de dire que les Diables Rouges ont été d’une efficacité à 100%.

Le pressing portugais retombera comme un soufflé

Plus les minutes passèrent en deuxième mi-temps, plus la pression portugaise se fit intense. L’occasion de souligner l’excellence et l’abnégation de la défense des Diables rouges, en particulier Thomas Vermaelen qui aura été un dernier rempart efficace pour éviter à notre gardien de devoir en faire plus – comme si c’était possible – que ce qu’il a déjà fait.

Un arbitrage remis en cause

L’acteur le plus controversé du match sera certainement Felix Brych, arbitre allemand, qui aura, par son inaction, entraîné quelques grosses craintes pour la poursuite du tournoi de nos Diables rouges. En effet, Si l’arbitre avait donné le carton jaune mérité à Palhinha lorsque celui-ci tirait le maillot d’un Romelu Lukaku déséquilibré sur plus de dix mètres, sans doute ce même Palhinha n’aura pas méchamment taclé Kevin De Bruyne, provoquant une blessure obligeant l’attaquant belge à rester aux vestiaires durant la deuxième mi-temps. Même constat lorsque Pepe, sans raison apparente, frappe violemment Thorgan Hazard, un geste qui aurait dû lui valoir un carton rouge, ce qui aurait sans doute changé la physionomie du match.

De bonnes nouvelles pour terminer…

Au rayon des bonnes nouvelles, nous pouvions déjà annoncer que les Diables Rouges étaient qualifiés pour les quarts de finale de l’Euro 2020 et que cela leur permettrait de relever un nouveau défi : battre la Squadra Azzura dans une compétition de haut niveau, ce qui n’est jamais arrivé. Mais surtout, l’autre bonne nouvelle est que Roberto Martinez, alors que nous écrivions ces lignes, a annoncé que ni Kevin De Bruyne ni Eden Hazard – sorti en fin de match suite à des douleurs à la cuisse – ne devraient ranger les crampons d’ici la fin de la compétition.

Renforcez votre connexion Internet et rendez-vous avec les Diables rouges

Une chose est certaine : vous n’avez pas envie de rater le moindre match des Diables Rouges et cette confrontation avec l’Italie vous passionne. Votre chance ? Pouvoir regarder ces matchs qui s’annoncent passionnants sur votre écran d’ordinateur, avec une ‘simple’ connexion Internet (découvrez ici comment visionner gratuitement et en direct les matchs qui vous passionnent, et ce, avec une simple connexion Internet).

Thèmes :diablesrouges, euro2020, portugal