Jupiler Pro league en streaming sans devoir payer

En football comme ailleurs, il n'y a que les imbéciles...

Cette actualité vous est proposée par Webfoot.be
Jupiler Pro League 18 équipes saison 2020-2021
Jupiler Pro League 18 équipes pour cette saison 2020-2021

… qui ne changent pas d’avis. L’adage est bien connu et l’on aurait été de mauvais compte si l’on avait reproché au conseil d’administration de la Pro League de ne pas camper sur ses positions. Il est vrai que 2,5 millions d’amende par jour de compétition, cela fait réfléchir. Toujours est-il que le modèle de championnat tel que nous vous le présentions il y a quelques jours à peine est renvoyé aux oubliettes.

Waasland-Beveren n’a pas lâché l’affaire et force est de constater que le club a eu raison. En effet, après un recours devant le tribunal de l’entreprise de Termonde, le club a obtenu sa réintégration dans le championnat de D1A de la Pro League. Dont acte ? Certes, mais cela entraîne quelques changements dans les plans mis en place par les autorités du football belge.

On en revient à 18 équipes

L’idée avait été de créer un championnat à seize équipes. Mais avec l’obligation d’intégrer Waasland-Beveren, cela devenait impossible. En effet, avec dix-sept équipes au programme, cela imposait de jouer, comme au whist, avec un mort. Entendez par là une équipe par semaine ne sortant pas les crampons. Une hérésie pour les détenteurs des droits de retransmission qui auraient vu là un manque à gagner des plus criants, notamment lorsqu’une équipe de premier ordre aurait été priée de faire un pas de côté.

Le Conseil d’administration de la Pro League a donc décidé qu’il y aurait dix-huit équipes en D1A pour la saison 2020-2021, mais, en plus, que le format serait également reconduit pour la saison suivante. Au final, annonce a été faite que Waasland-Beveren, Oud-Heverlee Louvain et le Beerschot intégraient la D1A pour la saison devant débuter incessamment sous peu.

Pas de finale en D1B

Première conséquence de cette décision : la finale retour entre les deux clubs n’aura pas lieu puisque leur sort a été réglé sur le tapis vert et pas celui des stades. Dans le même temps, cela revient à accepter une solution émise au mois de mai dernier par un groupe d’experts. On peut dès lors se demander si l’on n’a pas perdu un temps précieux dans cette histoire.

Ils montent et descendent

Quelques changements ont également été établis en ce qui concerne les clubs qui montent et ceux qui descendent. En ce qui concerne la saison 2020-2021, il y aura bien un club qui descendra en D1B et un autre qui montra en D1A, mais un barrage déterminera également qui d’autre monte et descend à la fin de cette saison. Par contre, lors de la saison suivante, trois clubs vont descendre pour un seul qui monte afin de pouvoir en revenir au format des seize équipes qui semble plaire aux officiels de la Pro League.

Des play-offs en deux temps

Rien ne change à ce qui avait été décidé pour les play-offs. Les quatre premiers à l’issue de la première phase du championnat se disputeront donc le titre de Champion, mais aussi les meilleures places au sein des compétitions européennes. Dans le même temps, les équipes ayant atteint les cinquièmes, sixièmes, septièmes et huitièmes places se disputeront l’honneur d’également intégrer un tableau européen.

Pas de doute, si le calendrier doit être diffusé dans les jours à venir, de nombreux matchs s’annoncent déjà passionnants et une bonne connexion Internet permettra le plus souvent de les vivre gratuitement depuis son salon.

Thèmes :jupilerproleague