Jupiler Pro league en streaming sans devoir payer

Bruges rit, Waasland Beveren pleure !

Cette actualité vous est proposée par Webfoot.be
Bruges rit Waasland Beveren pleure
Le couperet est tombé sur La Pro League

C’était un secret de polichinelle : tout le monde savait que l’on ne jouerait plus au football en Belgique cette saison. Mais le couperet est tombé de façon officielle ce vendredi 15 mai : la Pro League ne reprendra pas et les classements peuvent être définitivement gravés dans le marbre.

Il fallait qu’une assemblée générale de la Pro League ait lieu pour que les décisions déjà prises sous forme de recommandations par un groupe de travail constitué lors de la crise du coronavirus ainsi que le conseil d’administration de la Pro League, soient entérinées. Première décision alors que l’on sait que les matchs reprennent en Bundesliga : il n’y aura plus de matchs professionnels cette saison en Belgique.

Bruges, champion de Belgique

Les premiers à se réjouir de cette décision sont certainement les joueurs du FC Bruges qui ne devront plus mettre un pied sur les pelouses pour être sacrés champions de Belgique 2019-2020. On rappellera toutefois que le titre est loin d’être usurpé puisque, après 29 journées de championnat, le Club de Bruges disposait de quinze points d’avance sur le deuxième : la Gantoise. Pour terminer le podium, on saluera la belle performance de Charleroi qui a su mener une politique sportive et économique intelligente durant cette saison de football belge tellement particulière. C’est Waasland-Beveren qui fait les frais d’une compétition prématurément arrêtée et qui descend de division.

Les places européennes distribuées

Si certains supporters avaient craint que les équipes de football belge ne puissent pas participer aux compétitions européennes l’année prochaine, il n’en est rien. Bruges ira donc en droite ligne en Champion’s League, La Gantoise est inscrite au troisième tour préliminaire de cette même Champion’s League tandis que Charleroi est directement inscrit au tableau des poules de l’Europa League. L’Antwerp, quatrième du classement, ira au troisième tour des préliminaires de l’Europa League alors que le Standard de Liège participera au deuxième tour de cette même compétition.

Là où les choses se compliquent pour le football belge

Lorsque, le 8 mai dernier, le Conseil National de Sécurité décide que plus aucun match de football ne pourra avoir lieu sur le territoire jusqu’au 31 juillet 2020, il ne tient pas compte que des titres doivent encore être décernés, notamment pour déterminer qui pourra jouer en D1A l’année prochaine et qui sera titré de détenteur de la Coupe de Belgique. Raison pour laquelle les membres de l’assemblée générale de la Pro League ont demandé au Beerschot et à OHL Leuven de disputer la matche retour de la finale de la D1B avant le 3 août. Ici, toutes les options sont envisagées puisque d’aucuns estiment qu’il serait possible de jouer ce match en Allemagne si certains bourgmestres se montraient réticents à recevoir la rencontre sur leur territoire. Et les tergiversations ne s’arrêtent pas là puisque, si le match ne pouvait malgré tout pas avoir lieu, c’est Westerloo qui bénéficierait d’un ticket d’entrée en D1A sauf si, sur tapis vert, Virton gagnait le match ‘rejoué’ devant la Cour d’arbitrage contre le Beerschot. Quoi qu’il en soit, cela ne permettra au club montant de connaître son accessit aux environs du 3 août, ne lui laissant que quelques jours pour se préparer à une compétition qui devrait reprendre le 7 août en Belgique.

Les mêmes prises de tête – et malheureusement on ne parle pas d’un geste technique apprécié sur les terrains de football – sont également vraies pour la Coupe de Belgique. En effet, si Bruges et l’Antwerp sont d’accord de jouer le match avant la date butoir du 3 août, le résultat du match pourrait priver Charleroi de son accessit à la compétition européenne (si Bruges fait le doublé Coupe/Championnat). Affaire à suivre donc.

Une formule transitoire pour la saison 2020-2021

L’Assemblée générale de la Pro League a également posé les bases de la future compétition belge. Celle-ci commencerait le 7 août et mettrait en compétition 16 équipes. Au terme de 30 journées de compétition, 6 journées de play-offs permettraient de déterminer le classement final des quatre meilleures équipes. Des play-offs bis mettant face à face les quatre équipes suivantes (de la cinquième à la huitième place) permettront de savoir qui obtient les derniers tickets pour les compétitions européennes. Soulignons aussi que, en division 1B, la compétition pour déterminer le montant a également été fortement simplifiée. Pas besoin pour autant de trop vouloir retenir les règles puisque l’on nous en annonce d’autres pour la compétition 2021-2022.

Une chose est certaine – et c’est une bonne nouvelle : le football belge va bientôt reprendre ses droits. L’occasion pour vous, si vous souhaitez suivre les matchs de vos équipes préférées de le faire via Internet. C’est tellement simple que ce serait dommage d’encore rater un match important.

Thèmes :footballbelge, proleague