Jupiler Pro league en streaming sans devoir payer

La difficile reprise du championnat chinois

Cette actualité vous est proposée par Webfoot.be
La difficile reprise du championnat chinois
Championnat chinois de football pas facile de reprendre

On l’évoque régulièrement, mais elle est reportée tout aussi régulièrement. Elle, c’est la reprise du championnat de football chinois. C’est que la pandémie vient à peine de redonner du souffle aux Chinois et que personne ne souhaite risquer un rebond du virus.

Lorsqu’un championnat que l’on pourrait comparer à celui de la Pro League est suspendu, il semble très compliqué de le remettre sur les rails. C’est du moins l’expérience que sont en train de vivre les responsables du football chinois qui ont évoqué le 25 mars, le 18 avril et, enfin, le 2 mai, pour remettre les joueurs sur les terrains.

La peur des stades de football

La première raison de ces tergiversations, c’est que joueurs comme supporters ont encore un peu peur de tous se retrouver dans des stades où, par définition, la promiscuité est de mise. Les scientifiques s’accordent à dire que personne n’est à l’abri d’une seconde vague épidémique et les Chinois – comme le reste du monde – préfèrent éviter ce mauvais scénario.

Les footballeurs étrangers sont dangereux

Des voix se sont également élevées en Chine pour dire que les joueurs revenus de l’étranger pouvaient représenter une source d’infection possible. Et comme on ne trouve jamais mieux qu’un exemple pour démontrer son propos, il a suffi de parler de Marouane Fellaini, le Diable Rouge, pour échauffer les esprits. Le joueur de Shandong Luneng a en effet été testé positif après être rentré en Chine. Ecarté, il est désormais traité, chez lui, contre le coronavirus, mais démontre que le rapatriement des joueurs n’est pas forcément une bonne idée.

Les frontières fermées aussi aux footballeurs

La reprise du championnat de football chinois dans les meilleures conditions est d’autant plus compliquée que les frontières ont été fermées, empêchant ainsi les autres joueurs étrangers de revenir au pays pour taper dans la balle. Si les joueurs chinois ont déjà repris l’entraînement, c’est loin d’être le cas de ces joueurs étrangers qui sont obligés de s’entraîner seuls, dans leur jardin ou sur leur terrasse.

Du coup, les médias autorisés évoquent maintenant fin mai ou début juin pour permettre une reprise dans les meilleures conditions, mais tout cela reste terriblement hypothétique. Nous vous tiendrons bien évidemment au courant de quand vous pourrez revoir vos joueurs préférés évoluer au sein du championnat chinois grâce aux matchs diffusés gratuitement sur Internet.

Thèmes :footballchinois