jupiler league actualité

Mouscron crée la sensation et inflige la deuxième défaite cette saison au leader, Genk

Pour le compte de la 23é journée de la championnat de D1a en Belgique, le Royal Mouscron, pourtant mal classé, surprend le leader incontesté de cette saison,  chez lui, Genk qui n’a pas perdu depuis deux mois. En effet, Mbaye Leye sur penalty, à la 17é minute, et Taiwo Awoniyi, dans les arrêts de jeu, signent la deuxième défaite cette saison des ‎Genkois qui ont réduit la marque par Sébastien Dewaest à la 73é minute. Malgré ce résultat négatif, qui survient après quatre succès de rang, Genk reste leader du championnat avec 51 points et compte 9 points de plus que l’Antwerp, accroché chez lui dés vendredi par le Standard, et 10 sur le Club Bruges qui se déplace, Dimanche, à Ostende. Mouscron s’éloigne de la dernière place occupée par Lokeren (14 points) et compte désormais 23 points et pointe à la 12é place.

Domination Limbourgeoise mais  la VAR change la donne

Genk, et malgré l’absence de deux cadres de l’équipe, Sander Berge pour blessure et d’Alejandro Pozuelo pour suspension, a démarré la partie sur les chapeaux de roues et a même failli surprendre son adversaire du jour à la 18é secondes suite à une frappe du gauche de Ruslan Malinvoski renvoyé par le poteau. Les locaux continuent de dominer les débats pour ouvrir le marquoir mais sans résultats. Et contre le cours du jeu, la VAR va entrer en jeu en signalant à l’arbitre un penalty suite à une intervention fautive de Joseph Aidoo sur Awoniyi alors que ce dernier a été averti, sur cette action, pour simulation. Leye se charge de l’exécution de la sentence et ouvre la marque à la 17éme minute pour les visiteurs.

Les locaux, pas découragés, continuent leur pressing mais sans résultat

Après ce but, les locaux ne se découragent pas et continuent de dominer le match et réussissent à égaliser par leur goleador Aly Samatta mais le referee va refuser le but pour faute auparavant du Tanzanien sur le gardien Mouscronnois à la 27é minute. Mouscron ratera l’occasion de corser l’addition, dans les arrêts de jeu de la première mi-temps,  par Marko Bakic qui échappe au marquage de Joakim Maehle et d’un lob, suite à la sortie  du gardien Nordin Jackers, rate le cadre à la 45é+1.

Genk pousse en seconde période pour revenir au score

Effectivement, en 37 matchs disputés, Genk a toujours trouver les filets des buts sauf une seule fois et c’était contre cette même équipe au match aller (0-0). Donc les locaux avaient à cœur de marquer pour éviter  la répétition de l’histoire et Dewaest va remettre les pendules à l’heure  suite à un corner à la 73éme minute. Boosté par cette égalisation, Genk poussera encore plus pour obtenir la victoire et Maehle n’avait pas bien armé son tir à la 75émé minute. Viendra le tour de Zinho Gano pour rater encore un but tout fait à la 88é minute et une minute plus tard, c’est Samatta qui refuse de mettre le ballon au fond des filets. En football, quand on rate, on encaisse. Effectivement, et dans les arrêts de jeu, sur une passe en profondeur de Leye, Awoniyi qui a retrouvé toutes ses qualités après son retour à l’Excel Mouscron, met dans le vent Neto Borges et offre les trois points à son équipe (90é+1). Victoire très importante pour Mouscron qui prend de la distance sur la lanterne rouge. Score final 1-2 pour les visiteurs.

Source: RTBF

Start a Conversation