jupiler league actualité

Les Zèbres humiliés dans le derby hennuyer devant des Hurlus survoltés

Pour l’ouverture de la 24é journée de la D1a Belge débutée dès Vendredi, l’Excel Mouscron a corrigé le Sporting Charleroi et le score de 3-0 se passe de tous commentaires. Les Hurlus ont dominé leurs adversaires du jour à tous points de vue : physiquement, techniquement et tactiquement.  Avec une possession de balle largement en leur faveur, les locaux se sont créés de nombreuses occasions  et le score aurait pu être plus salé si ce n’est un bon Pennetteau dans les buts Carolorégiens.

Une entame de match brouillonne des deux équipes

L’entame du match a vu deux équipes  assez brouillonnes  avec une occasion ratée de chaque côté. En effet, dès la 4é minute, l’attaquant Nigérien, Osimhen , se présente face à Butez mais rate le coach. Réponse dix minutes plus tard quand Bakic récupère un ballon à 30 mètres et envoie un missile mais Penneteau s’interpose. Il fallait attendre la 38é minute pour voir l’ouverture du score par les Hurlus. Mergim Vojvoda tente un tir de loin qui sera ensuite dévié par le malheureux Angella. Le ballon lobe Pennetteau sortie de sa cage. 1-0 pour les locaux à la fin de la première période.

La dérive des Carolos continue en seconde période

Voyant son équipe en manque de répondant après l’ouverture du score des locaux, Felice Mazzu, coach des Zèbres, effectue un premier changement dès la reprise de la seconde mi-temps en faisant rentrer Ryota Morioko à la place de Javier Martos. Un changement qui n’altère en rien la physionomie du match puisque les Mouscronnois continuent de dominer et si ce n’est deux parades de Pennetteau devant Awoniyi à la 56é minute et Benson trois minutes plus tard, le score aurait pu être plus lourd. Mais à la 60é minute, Benson déborde sur le flanc gauche et adresse une passe en retrait vers Sidney Friede qui ne rate pas l’occasion pour doubler la mise pour les locaux et porte le score à 2-0.

Enfin une réaction des Carolos mais de courte durée

Après le deuxième but des locaux, les Zèbres ont enfin manœuvré pour réduire le score et à la 69é minute, Morioka effectue un slalom dans la défense de Mouscron et délivre un caviar à Osimhen qui se présente seul face à Butez mais manque de lucidité et rate l’occasion de réduire le score et par la booster cette mauvaise copie de Charleroi pour revenir dans le match.
Ce réveil n’est que de courte durée. A la 73é minute, Awoniyi, grâce à sa pointe de vitesse qui a mis à nu les carences de la défense du Sporting, déborde sur la droite et fait une passe en retrait vers Bakic qui ne laisse aucune chance à Pennetteau et mis fin au rêve des Zèbres pour revenir dans le match. Score 3-0 pour les locaux.

Les Carolos compromettent leurs chances de qualification pour les play-offs I alors que les Hurlus s’éloignent de la zone dangereuse

Les Carolorégiens font le pressing en fin de rencontre pour, au moins, sauver l’honneur mais la frappe d’Osimhen, à la 90é minute, ne change rien au résultat et Charleroi s’incline devant Mouscron qui était largement supérieur à son adversaire du jour.  Avec cette défaite et au nul la semaine dernière face à Waasland-Beveren, les Carolos compromettent leurs chances pour se qualifier aux play-offs I et restent à la 8é place avec 34 points à trois points des places qualificatives avec un match en plus que ses adversaires St-Trond, Gent et Anderlecht.  Cet écart pourrait donc augmenter en cas de bons résultats pour ces équipes qui le précédent au classement.
Par contre, Mouscron enregistre sa troisième victoire de rang et s’éloigne de la zone dangereuse. Il occupe la 11é place avec 26 points, douze de plus que la lanterne rouge, Lokeren.

Source: RTBF

Start a Conversation