actualité proximus league

Le nouveau président de l’Union Tony Bloom veut « monter le plus vite possible »

Le richissime Anglais Tony Bloom vise la montée avec l’Union

Il sera absent le premier match mais présent pour le deuxième

Il sera là pour l’inauguration du stade Joseph Marien pour le compte de la deuxième journée de la Proximus League mais absent pour l’entame du championnat à Lommel. Le nouveau président de l’Union Saint-Gilloise Tony Bloom, un Anglais de 48 ans, milliardaire et adepte de l’analyse statistique des données pour paris sportifs, l’a confirmé lors de la présentation de sa vision globale pour le club. Le matricule 10 (Numéro donné à l’Union Saint-Gilloise par l’URBSFA) sera entre les mains d’un expert en gestion de club pour être déjà à la tête des clubs Brighton et Hove Albion FC en Angleterre.

Objectif à court terme : la montée en D1A

Conscient de la gloire du club par le passé avec ses 11 titres, son célèbre stade,  un public des plus enthousiastes de Belgique et des traditions bien ancrées, le Britannique n’a pas caché son amour pour ce club et a assuré qu’il respecterait tout cela et que son objectif, à court terme, est de retrouver la D1A, chose qu’il sait sera dur à atteindre vu la concurrence des autres Clubs  en présence en D1B et dont l’ambition est aussi de retrouver l’élite.

Stabilité clé de la réussite

Il a par ailleurs assuré, aussi, qu’un grand club se doit d’avoir une stabilité pour atteindre ses objectifs et par conséquent sa présidence est ici pour un long bail pour assurer au club une assise solide, en apportant les moyens nécessaires pour écrire une nouvelle histoire du Club.

Directeur sportif expérimenté

Le directeur sportif Alex Hayes, qui sera présent en permanence avec le club, a pour sa part, affirmé que le club dispose actuellement d’un effectif assez homogène et qu’il ne sera renforcé que si l’entraîneur Luka Elsner en fait la demande.

Un compagnon d’arme comme président

Enfin, Alex Muzio, ami et partenaire en affaire de Tony Bloom, est le nouveau président du conseil d’administration et qui aura en charge de trouver un nouveau Directeur général en remplacement de Jean-Marie Philips.

Start a Conversation