coupe de belgique foot actualité

L’Union continue son aventure en coupe et sort Genk après les tirs au but et retrouvera Malines en ½ finale de la Coupe

En sortant Genk, leader de la Jupiler Pro League, en ¼ de final, l’Union Saint-Gilloise poursuit son petit bonhomme de chemin en coupe. Ce match a fait durer le suspens, 2-2 au bout des 120 minutes,  et ne s’est achevé qu’après la séance des tirs au but qui a vu Faïz Selemani offrir la victoire à ses coéquipiers sur une ‘Panenka’ dans le dernier penalty.  Les Limbourgeois  ont sorti, dans les tours précédents Anderlecht en 1/16 et Knokke en 1/8. L’Union retrouve les ½ finales 50 ans après y avoir accédé pour la dernière fois et croisera le fer avec Malines en aller-retour. Les deux équipes officient en D1B. Malines recevra au match aller avant de se rendre au stade Joseph-Marien pour le match retour.

Déroulement du Match

Sans ses cadres, Genk subit face à l’Union

Sans son trio Pozuelo, Trossard et Samatta, laissés sur le banc, Genk a subit la pression des locaux bien organisés et surtout poussés par un public entièrement acquis à leur cause. L’Union va couronner sa domination par un but dès la 17é minute du match par le biais du Sud-Africain Percy Tau, prêté cette saison par Brighton, qui s’est aidé de sa main, involontairement, sur le contrôle.

Réaction Limbourgeoise après ce but

La réaction des visiteurs ne s’est pas faite attendre, car cinq minute après le but de l’Union, Saussez va s’interposer et éviter à son équipe de prendre un but. A la 31é minute, Zinho Gano va rater l’immanquable et voyait son coup de tête filait au dessus des buts adverses. Bien en place en défense et avec des joueurs très rapides, les Bruxellois procédaient par des contres, qui avec plus de chance, auraient pu corser l’addition surtout juste avant la pause où Niakaté aurait pu marquer un deuxième but pour l’Union si ce n’est ce contact litigieux dans la surface avec un défenseur. La première période se termina sur le score de 1-0 pour les locaux.

Bon coaching de Philippe Clément

Le coach Genkois fait enter sa pièce maitresse, Alejandro Pozuelo, dès le retour des vestiaires et le résultat est imminent car deux minutes après, Gano va égaliser pour ses coéquipiers sur un super coup de tête (47é mn). Sur sa lancée, Clément lance dans la bataille un autre cador de l’équipe, Leandro Trossard, et les Limbourgeois dominent plus les débats. Mais loin de se laisser abattre, les Unionistes vont saisir leur chance et sur leur première vraie occasion en deuxième mi-temps, Roman Ferber, à peine entrée en jeu, bien servi en profondeur par Tau, se présente dans un duel face à Vukovic et réussit à doubler la mise pour l’Union (70é mn 2-1).

 Cinq minutes plus tard, les Limbourgeois vont revenir encore une fois au score et toujours par l’entremise de Gano, bien servi par Trossard, l’attaquant Genkois va réaliser un tour de passe passe dans la surface  avant de battre Saussez (2-2 76é mn).

Genk pousse en fin de match mais sans résultat

Genk va mettre plus d’énergie vers la fin du match pour éviter de jouer les prolongations et aussi les tirs au but. Mais le score en restera là et les deux protagonistes se disputeront deux fois 15 minutes. Les locaux se montreront plus dangereux mais n’arriveront pas à convertir les quelques rares occasions qu’ils se sont procurées pendant les prolongations mais le résultat restera inchangé. Les deux équipes arrivent aux fatidiques tirs au but pour connaître l’heureux qualifié aux ½ finales. 

Les tirs au but sourient aux locaux

La chance va sourire aux locaux. Ferber ratera son penalty pour L’Union alors que du côté de Genk, ce sont Samatta et Berge qui rateront le leur. Faïz Selemani scellera la qualification de son équipe sur une superbe ‘Panenka’ qui donnera encore plus de saveur à cette victoire.

Source : RTBF

Start a Conversation